Sélectionner une page

La mairie de Paris n’est pas à une incohérence près. Alors qu’Anne Hidalgo ne jure que par le « Grand Paris » et que tous ne parlent que de métropolisation, les artisans et autres professionnels mobiles domiciliés en Grande couronne n’ont pas accès aux cartes de stationnement professionnelles à Paris. Ces dernières sont réservées aux entreprises parisiennes et de petite couronne.

Il se crée ainsi une rupture de concurrence certaine entre ces entreprises de Grande couronne, ne pouvant effectuer de travaux à Paris qu’en payant le stationnement à plein tarif, et leurs concurrentes plus proches de la capitale, qui bénéficient des avantages normaux des professionnels.

Face à cette incohérence et alors que plus que jamais notre économie à besoin qu’on laisse les gens travailler, nous saisissons aujourd’hui même la Présidente de la région Ile-de-France afin qu’elle puisse interférer avec la mairie de Paris et l’inciter à mettre fin à cette rupture d’égalité inacceptable au sein de notre Région et permettre à l’ensemble des entreprises franciliennes de bénéficier des cartes de stationnement professionnelles à Paris.

Objet : question écrite du groupe Rassemblement National

Madame la Présidente,

La mairie de Paris à mis en place à destination des artisans et autres professionnels mobiles, une série de cartes de stationnement spécifiques leur permettant d’avoir accès à des tarifs préférentiels et ainsi d’intervenir et de travailler plus librement dans la capitale.

L’examen des conditions d’obtention de ces cartes professionnelles de stationnement révèle que seule les entreprises domiciliées dans la capitale et dans les départements de Petite couronne sont éligibles pour ce dispositif. Les entreprises et professionnels enregistrés en Grande couronne en sont exclus.

Compte tenu du cout élevé du stationnement à Paris et de la nécessité impérieuse pour la plupart de ces professionnels d’avoir recours à un véhicule pour exercer leur activité, il apparaît que cette différence de traitement quant aux tarifs du stationnement est largement préjudiciable aux entreprises de Grande couronne, obligées de rogner sur leur bénéfice ou de surfacturer leurs déplacements pour compenser ce cout supplémentaire.

Alors que la politique de l’exécutif régional est guidée par un soucis de rééquilibrage territorial à l’échelle de notre région au profit de la Grande couronne, et que plus que jamais les contraintes économiques fortes doivent nous inciter à laisser les gens travailler librement, cette situation n’est pas acceptable.

Aussi nous vous demandons s’il est dans vos intentions d’entreprendre des démarches auprès de la Mairie de Paris ou de mettre en place un dispositif régional de compensation afin que cesse cette inégalité de traitement entre les professionnels franciliens selon qu’ils sont installés en Grande ou en Petite couronne.

Veuillez agréer, Madame la Présidente l’expression de mes salutations respectueuses,

 

Aurélien Legrand
Vice-Président du groupe RN au Conseil régional d’Île-de-France
Délégué départemental du Rassemblement National Paris